Plan rues ZAC X-vignette

Plateau

Quatre nouvelles voies du Plateau, situées au sein du quartier de l'École polytechnique, ont été baptisées. Les habitants ont contribué à l'émergence de leurs noms.

Le projet de développement du plateau de Saclay entraîne des évolutions de voiries, notamment dans le quartier autour de l’École polytechnique. Deux axes principaux, le boulevard Gaspard Monge et la rue Rosalind Franklin, avaient déjà été baptisés le 21 septembre 2015.
Le 30 janvier 2017, le Conseil municipal a arrêté son choix pour quatre nouvelles voiries.

Plan rues ZAC X

Les quatre nouvelles voies palaisiennes

  1. Le cours Pierre Vasseur, une allée piétonne emblématique qui traversera la bande centrale du quartier de l’École polytechnique. Pierre Vasseur (1928-2015) vécut à Palaiseau de 1982 à 2015. Il contribua notamment à la création du centre de recherche de l'École polytechnique, en lien avec l'implantation de l'X à Palaiseau en 1976.
  2. Le cours Gilbert Simondon (piéton). Ce philosophe français (1924-1989), auteur d'une pensée originale sur l'invention scientifique et la manière dont elles sont reçues dans la société, vécut à Palaiseau.
  3. La rue Maria Goeppert-Mayer (carrossable). Physicienne germano-américaine, Maria Goeppert-Mayer (1906-1972) est à ce jour, avec Marie Curie, l’une des deux seules femmes à avoir obtenu le prix Nobel de physique.
  4. La place Rose Dieng-Kuntz (piétonne). Scientifique sénégalaise, Rose Dieng-Kuntz (1956-2008) était une spécialiste de l’intelligence artificielle. Elle fut la première femme africaine à être admise à l’École polytechnique en 1976.

 

42 propositions

Ces noms ont été retenus à la suite d’une démarche participative innovante. À l’été 2016, un appel à propositions était lancé autour des thématiques du territoire et des sciences, en lien direct avec le projet Paris Saclay en cours d’aménagement sur le plateau. Ainsi, 42 noms ont pu être recueillis.

La commission interquartiers « dénomination de rues », épaulée par deux membres du Conseil consultatif de la jeunesse, est ensuite intervenue pour sélectionner une dizaine de noms, avant le choix final du conseil municipal.

Treize autres voies resteront à nommer au fur et à mesure de l’état d’avancement du projet sur le plateau.