stoul-affiche

Exposition

  • du 19 mai au 7 juillet 2018, Fabrique culturelle le Ferry

Plasticienne éco-responsable et féministe, Stoul a développé la technique ORU, nom provenant à la fois de l'origami et de la politique de la ville (Organisation du renouvellement urbain). Ses œuvres post-graffiti se déploient sur tableaux et sur façades murales : la plus haute culmine à 34 mètres sur une tour du 12e arrondissement parisien !

Dès 13 ans Stoul l'avait décidé, elle serait artiste-peintre. Elle commence dans la rue à la bombe et explore différentes techniques. Elle passe ensuite par l'école Boulle puis fréquente les squats artistiques où elle commence à faire connaître son style.

« Mes premières œuvres étaient figuratives, je peignais des portraits de chats déguisés en humain. Je me suis ensuite intéressée à la mode et j'ai commencé à peindre des séries de femmes. » Dès ses 20 ans, elle commence à se faire un nom.

La découverte de l'origami l'entraîne alors dans une nouvelle direction : les formes deviennent plus géométriques et elle crée ses pochoirs, base de ses créations. A force d'observer les nouveaux paysages urbains, elle s'interroge sur la place de l'humain. Elle se tourne de plus en plus vers l'abstraction, tout en laissant éclater la couleur : « Si je ne représente plus les personnages comme avant, mes peintures ont toujours une base figurative, pas toujours visible au premier abord. »

Engagéestoul-2017-lelavomatik-paris13-photo Sarah-Meunier

Invitée à créer lors de la Cop21, Stoul s'affirme comme artiste éco-responsable : au quotidien, elle réutilise les chutes de pochoirs pour faire des bas-reliefs, emploie les bombes les moins polluantes, etc. Elle se bat aussi pour défendre la place des femmes dans le monde de l'art.

Son engagement se ressent enfin dans sa volonté de transmettre en animant des ateliers participatifs. Un cycle de trois ateliers sera d'ailleurs organisé à Palaiseau en juin (lire ci-contre).

En attendant, courez voir sa rétrospective à la Fabrique culturelle, complétée d'une installation in situ en mobiles et vidéo, créée tout spécialement pour l'événement.

Ouvert gratuitement : mercredi et samedi 14h-19h, vendredi 17h-19h

Vernissage ouvert à tous :
le samedi 19 mai de 14h à 19h

 

Pour aller plus loin :

  • Cycle artistique avec Stoul
    Ateliers de 14h à 17h les samedis 2, 16 et 23 juin autour du pochoir

    À partir de 12 ans, 15 places
    Tarif : 6€ le cycle
    Inscription : www.culture-palaiseau.fr
    01 69 31 56 20

  • Projection-rencontre et dédicace
    Vendredi 15 juin à 19h

    Autour du documentaire We are artists not vandals : Stoul by Museum TV, en présence de l'artiste
  • Informations pratiques :

  • Lieu :

  • Fabrique culturelle le Ferry
    Adresse : 10 avenue de Stalingrad
    91125 Palaiseau
    Tél. : 01 69 31 56 20
    Accès handicapés : oui
    Localiser sur le plan
  • Organisateur :

  • Service des Affaires culturelles
    31 rue de Paris
    Tél. : 01 69 31 56 20
    http://www.culture-palaiseau.fr/

  • Tarif(s) :

  • Entrée libre
    Ouvert gratuitement : mercredi et samedi 14h-19h, vendredi 16h-19h