La famille Suarez-Aynard en AustralieQui sont-il ?

La famille Eynard-Suarez a toujours été «en perpétuel mouvement ».
Elle a des racines éclatées, lui a grandi de par le monde.
Tous deux sont chercheurs : Sandra en neurosciences, Bertrand en physique théorique.

Ils s’installent à Palaiseau en 2003 après avoir vécu entre autres au Canada, au Sénégal ou aux États-Unis.

Leur rêve

En 2007, Sandra apprend qu’elle a une grave maladie. Les soins, compliqués, durent deux longues années.

J’ai dû arrêter de travailler et mon mari a refusé toutes les invitations qu’il avait à l’international pour rester auprès de moi et s’occuper des enfants», précise Sandra.

À l’automne 2009, elle est en rémission. Bertrand ne peut plus repousser les missions qu’il a dû refuser pendant ce temps, au Canada, en Australie, etc.
Tout se met alors très vite en place : ils partiront tous ensemble, pour un voyage autour du monde, en suivant Bertrand au fil de ses invitations.
«C’était notre rêve !»

Du Sénégal au Canada, du Chili en Australie

Au SénégalAfrique

Première étape au Sénégal en janvier 2010 pour un mois.

Je voulais que mes enfants connaissent le pays où j’ai grandi, où Bertrand a vécu et où ma famille vit encore», confie Sandra.

La brousse les a conquis.

Amérique du Nord

Marche dans la neige, au Canada (Gaspésie)Puis c’est le départ pour le Canada, un mois et demi durant, du Québec à l’Ontario.
Leurs jumelles, Salomé et Maève, y sont nées : «Nous y avons retrouvé nos amis et cette façon de vivre dont nous sommes très proches.»
Des érablières à la banquise et aux chutes du Niagara,les souvenirs sont vivaces.

Suit la Californie, pour un mois, «où l’on m’offrait un poste permanent, déclare Bertrand, mais nous préférons un mode de vie plus proche de la nature».

 

Au ChiliArrive ensuite le Chili : deux semaines au Sud pour son travail à lui tout d'abord "dans des conditions rudes", explique Bertrand "puisque c'était peu après le tremblement de terre, le 4e plus violent au monde" (ils ont visité les volcans et sources d’eau chaude) ; puis deux semaines au Nord «pour tester le circuit de tourisme solidaire» qu’elle avait mis en place depuis Palaiseau avec l’association Art Sport Entraide (dans laquelle elle est encore très investie).

Nous avons vécu en autarcie avec les Indiens Aymara, qui nous ont accueillis à bras ouverts. J’ai bien failli rester là-bas», se rappelle Sandra.

Le désert d’Atacama fut un vrai coup de foudre pour Salomé.

Océanie

La famille file vers la Nouvelle-Zélande, pour quinze jours de vacances.
«C’est un pays dont j’ai toujours rêvé», sourit Bertrand et ses espoirs ne furent pas déçus.
Plongée avec un mérou en AustralieLà, Maève a trouvé sa vocation – «devenir biologiste pour otaries à fourrure» – après la découverte d’une crique emplie de bébés otaries, telle une garderie…

Un grand saut de puce et voilà l’Australie, pendant plus d’un mois au gré des missions, dans plusieurs villes du pays, où ils se délectent autant de la vie sauvage que du contact avec les aborigènes.

Thibault et les éléphant : une amitiéAsie

Après quelques jours à Singapour, «une mégalopole impressionnante où Bertrand a des amis», la famille passe une semaine en Malaisie, où «Thibault peut réaliser son rêve : monter à dos d’éléphant».

Europe

L’aventure aurait pu s’arrêter là.
C’était encore une fois sans compter sur le travail de Bertrand, appelé pour une mission d’un an au Cern de Genève.

Nous résidions dans le pays de Gex, au pied du Jura et des Alpes, dans un village de 2000 habitants très international et cosmopolite », précise Bertrand.

Exactement à leur image…


De retour à Palaiseau fin 2011, Bertrand a repris son travail au CEA de Saclay ; Sandra continue la recherche et vient d’ouvrir un cabinet de neuropsychologie ; les enfants ont eu tôt fait de retrouver leurs amis et leur école.

La famille, elle, a encore bien d’autres projets de voyage en tête !


Pour retrouver leur voyage en texte et en images : http://tousautourdumonde.blogspot.com/

C'est l'histoire d'une famille qui est partie autour du monde, pour travailler (pour la Science) pour rêver, pour aimer, pour partager, pour le bonheur de vivre et de découvrir...
De retour du grand périple nous continuons à vous faire partager nos voyages et nos découvertes.
Bon Voyage sur ce Blog !