Ce sont les rues au sens large qui sont évoquées : avenues, boulevards, sentiers, chemins, impasses etc.

Seuls les noms typiquement locaux  ou liés aux diverses personnalités ayant eu un lien avec la commune sont abordés.

Si les noms de rue répondent avant tout au besoin de faciliter le repérage dans l’espace géographique, l’odonymie (étude des noms des voies) dépasse la fonction de localisation.

Des noms nous intriguent ; ils rappellent des aspects du patrimoine, des usages, fonctions ou spécificités locales ; ils évoquent des personnages connus ou méconnus et tout cela éveille notre curiosité et de notre mémoire.