Le plateau de Saclay

Septembre 2015, l’Université Paris-Saclay devrait compter 60 000 étudiants dont environ 20 000 en master et doctorat et 11 000 chercheurs et enseignants-chercheurs.

Entérinée par décret en décembre 2014, cette création regroupe 19  établissements fondateurs issus de l’enseignement supérieur et d’organismes de recherche.

Par ordre alphabétique :

  • AgroParisTech,
  • CEA, Centrale-Supélec, CNRS,
  • École polytechnique, ENSAE, ENS Cachan, Ensta ParisTech,
  • HEC,
  • IHES, INRA, Inria, Inserm, Institut Mines-Télécom, Institut d’Optique,
  • Université Paris-Sud, Université Versailles-Saint Quentin

Une visibilité internationale

Cette nouvelle entité rendra visible sur la scène internationale le
potentiel d’innovation, de recherche et de formation du territoire afin de concurrencer les grands campus mondiaux.

Objectif à long terme : figurer dans les dix premiers mondiaux et devenir la première université d’Europe.

Chaque établissement conservera cependant son identité et ses moyens, tout en mettant en œuvre une stratégie commune.

Une carte étudiante unique

Nous avons défini une offre de formation mutualisée en masters, mis en commun les écoles doctorales, renforcé les projets interdisciplinaires pour bénéficier de toutes les compétences ; nous donnons aussi une impulsion à l’entrepreneuriat étudiant», précise Marie-Pauline Gacoin, de la Fondation de coopération scientifique qui coordonne ce projet  d’université.

Dorénavant, les étudiants disposeront d’une carte étudiante unique ;
les étudiants inscrits dans l’une des 49 mentions communes de masters
et les docteurs seront diplômés de l’Université Paris-Saclay.

www.universite-paris-saclay.fr