Sport pour tous : l’arbre qui cache la forêt

Le complexe Roger Antoine lié à la création du quartier Claudel vient d’être inauguré. Ce sont des créneaux horaires en plus pour les clubs palaisiens. Et l’occasion pour le Maire de couper à nouveau le ruban de projets engagés ou portés par ses prédécesseurs.

Cela ne doit pas occulter les menaces qui pèsent sur le monde associatif déjà évoquées lors des Assises du sport en 2015.

Si on a pu entendre le Maire déplorer la rigueur budgétaire, nous ne sommes pas à une contradiction près avec la majorité municipale qui soutient :

- Un gouvernement sacrifiant le sport pour tous avec un coup de rabot budgétaire

- Une région dont le Maire est dans la majorité supprimant 80 millions d’euros aux associations et qui octroie pour un tournoi d’e-sport 200 000 euros à un géant du secteur au chiffre d’affaires de 214 millions d’euros en 2016

Pas sûr que le monde amateur, qui a fait émerger K. Mbappé
et B. Mendy, puissent ainsi assurer la relève.

Quel avenir pour le sport amateur et scolaire jusqu’en 2024 ? Et à côté des autres dépenses scolaires de la rentrée en forte hausse depuis 2014, le coût d’accès à l’Ecole Municipale des Sports reste plus élevé comparé à d’autres communes.

Chrystel Leboeuf - Joelle Pinna
palaiseau.pcf(at)gmail.com