Le combustible qui chauffera l’éco-quartier Camille Claudel est appelé plaquette forestière. Il est obtenu par le broyage et le déchiquetage de branches issues de l’entretien des forêts, des parcs et des jardins environnants, ce bois ne convenant à aucune autre utilisation.

L’approvisionnement

5 camions approvisionneront la chaufferie en plaquette forestière toutes les semaines.
Cette plaquette sera stockée dans 3 silos pour une autonomie confortable de 3 jours.
En complément, une plateforme de stockage stockera l’équivalent de 15 jours de fonctionnement de la chaufferie à plein régime.

Les avantages du bois

Le saviez-vous ?
La chaufferie bois de l'écoquartier Camille-Claudel permettra d’éviter l’émission de 2 400 tonnes de CO2 chaque année (par rapport à une solution gaz classique), soit l’équivalent de 1 500 voitures en moins dans la circulation ou d’environ 34 hectares de forêt plantés !
Sources : ADEME, INSEE, Projet Carbofor (2004)

Le respect de l’environnement
> Le bois est une énergie neutre en carbone : la quantité de CO2 qu’il dégage lors de sa combustion correspond au volume de CO2  absorbé pendant sa croissance.
> L’entretien des forêts et des parcs et jardins, contribuent à la santé des arbres et au dynamisme nécessaire  au  renouvellement des générations !

La maîtrise du budget énergie
Le bois connaîtra dans les années à venir des hausses de prix faibles par rapport à l’électricité ou au gaz naturel. C’est la garantie d’évolutions tarifaires maîtrisées pour les années à venir.

À noter : L’énergie produite à plus de 50% par les énergies renouvelables bénéficie de la TVA à 5,5% (contre 20% pour les énergies fossiles) et n’est pas soumise à la taxe carbone. De quoi faire des économies !

La stimulation du tissu économique local
Le recours à cette énergie 

  • permettra la création de 5 emplois
  • stimulera le développement de la filière bois locale.

Lire aussi :