Des écoles métamorphosées

Depuis 2014, Palaiseau s’est engagée dans une politique de grands travaux : rénover, sécuriser, embellir et encourager l'innovation dans les écoles. Celles-ci sont au cœur des priorités avec d’ici 2020, 8 millions d’euros de travaux investis.

Entre rénovation et embellissement

Dans le sillage du nouvel établissement Caroline Aigle, flambant neuf, les 21 écoles que compte Palaiseau, ont profité, elles aussi, d'une cure de jouvence.
Gros œuvre, isolation, réfection des huisseries, des sols, des peintures, des sanitaires, de toitures, de cours, de cantines, travaux d’accessibilité, de sécurité incendie, d’isolations thermiques, phoniques beaucoup de chantiers ont été réalisés et sont toujours en cours.

Quelques exemples :

  • Réhabilitation du groupe scolaire Langevin (logements de fonction intégrés à l’école, en devenant salle des maîtres et bureau de direction, créations de salle de classes
  • Réhabilitation du groute scolaire  Wallon (préau, salle des maîtres, salle des Atsem, bureau de la direction : nouveau plafond, nouvel éclairage, travaux de mise en accessibilité)
  • Réfection de la couverture de l’école maternelle Vaillant, création d’un parking de 18 places
  • Remplacement des menuiseries extérieures de l’école Roger Ferdinand
  • Refection complète de la ventilation de l’école maternelle Tailhan
  • Réfection des peintures des classes de Joliot Curie

Création du groupe scolaire Anne Frank

Né de la fusion des écoles Deloges et Morère, le groupe scolaire Anne Frank, situé en Centre-Ville poursuit sa mue engagée depuis 2017. Sur 3 ans, 2 400 000 euros y auront été investis.
Les bâtiments élémentaires Deloges et Morère ainsi que celui de la maternelle Morère ont connu d’importants chantiers de rénovation : remplacement des huisseries, ravalements, isolation thermique et phonique, rénovation des sanitaires, des éclairages, des salles de classe, des systèmes de chauffe, sécurisation incendie… La liste est longue pour offrir des conditions d’accueil et de travail bien meilleures aux élèves.

Palaiseau, ville pilote

Vers l’école numérique !

Toutes les classes élémentaires ont été équipées de tableaux numériques interactifs, de classes mobiles composées de 15 tablettes numériques, d’accès à un espace numérique de travail accessibles aux professeurs, aux élèves et à leurs familles.

8 classes 2.0

Pionnières en Essonne, elles testent l’utilisation de tablettes numériques individuelles. Les élèves l’utilisent en classe mais peuvent aussi l'emporter chez eux.

Une expérience prolongée et étendue

Pour les enseignants, le bilan est positif et ceux-ci souhaitent poursuivre l’expérience. Côté parents, le ressenti est également favorable, notamment au niveau du développement de la créativité et du partage avec les enfants du travail réalisé en classe. Autre point, le bénéfice pour les élèves à besoins particuliers (Ulis) était positif. La Ville souhaite étendre cette expérimentation.

Vers une école bilingue !

Palaiseau fait partie des 6 villes pilotes en Essonne (avec Evry, Courcouronnes, Massy, Orsay et Gif-sur-Yvette) qui testent un dispositif ambitieux depuis la rentrée 2018. Les élèves de grande section de maternelle et d’élémentaire vont suivre certains de leurs enseignements en anglais. Les écoles maternelle et élémentaire Édouard Vaillant, ainsi que la maternelle Épine Montain, sont les heureuses élues.

Classes bilingues

Les élèves ont entre 5 et 6 heures par semaine d’apprentissage (arts plastiques, musique, sport...) dispensés en anglais. Pour assurer ces classes bilingues, l’Inspection académique recrute des personnes dont l’anglais est la langue natale (Américains, Australiens, Irlandais...).
D’ici deux ans, la direction académique espère faire labelliser cesécoles bilingues pour qu’elles profitent d’une reconnaissance à l’international.