Palaiseau : les actions 2019

Sécurité, transports, stationnement, rénovation et embellissement du cadre de vie, Palaiseau est une Ville en perpétuelle évolution. Elle vit, bouge, innove et poursuit ses projets d'amélioration pour le quotidien des habitants et l'avenir des petits Palaisiens.

L'investissement dans les écoles

Une des principales priorités de l'action municipale. En 2019, près de 2,3 millions euros de travaux sont prévus pour la rénovation des écoles, sur les 8 millions investis et prévus entre 2014 et 2020 avec notamment :

  • l’achèvement des travaux sur l’école Anne Frank
  • l’achèvement de la restauration à Paul Langevin
  • des travaux à Jean Macé et Henri Wallon élémentaire
  • la reconstruction du préfabriqué à Henri Wallon maternelle
  • la réfection de la façade et l’isolation de Edouard Tailhan.

Des produits encore de meilleure qualité dans les cantines scolaires

2019 sera marquée par une attention particulière en termes de restauration collective, avec l’objectif d’atteindre 80% de produits bio, issus de circuits courts et de produits labellisés dans les cantines dès la rentrée de septembre 2019. C'est déjà le cas de près de la moitié des produits servis, ce qui correspond à l’objectif fixé au plan national par la loi pour 2022. Palaiseau a 4 ans d'avance par rapport aux objectifs et entend bien les conserver !

 

Une nouvelle navette pour relier le Centre-Ville

Le passage d'une navette électrique entre le quartier Camille Claudel et le Centre-ville sera expérimenté dès le 3 avril prochain. Elle fonctionnera avec une fréquence de 30 minutes,toute la journée et en soirée, les mercredis (8h-19h30) et samedis (8h-22h30), ainsi que les jeudis et dimanches matins (8h-13h) pour rejoindre le marché place de la victoire. Mise en place par la Communauté Paris-Saclay, elle sera financée à 80 % par la ville.

300 nouvelles places de stationnement à proximité des commerces, en plein Centre-ville

La construction d’un parking public de 60 places, sous l’actuel foyer Drouillette débute ces prochaines semaines.

En centre-ville, un parking souterrain de 250 places sera réaménagé (sous le magasin Franprix, entre la rue Pasteur et la rue d’Auvergne). Les travaux devraient débuter sous peu et vous pourrez y stationner dès début 2020 !

Sécurité : prévention, dissuasion, action

Pour la sécurité des Palaisiens, la mise en place de la vidéoprotection poursuit son déploiement avec une dizaine de caméras supplémentaires en 2019, notamment sur le quartier Camille Claudel et le quartier de l’ancienne Gare militaire.

En créant son Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) en décembre 2016, la Ville a mis en place un cadre pratique pour améliorer la coordination de sa politique de sécurité publique et de prévention de la délinquance, action renforcée par l'embauche de policiers municipaux supplémentaires. Les effectifs ont d'ailleurs été multipliés par deux en 2018. 

La création, en 2019, d'une Maison de la Tranquillité et de la Sécurité publiques en Centre-ville, près de la gare, sera un élément structurant de ces actions autour de la sécurité, en favorisant le partenariat entre les polices municipale, nationale et le Groupe de protection et de sécurisation des réseaux de la R.A.T.P (GPSR).

Dans ce cadre, une nouvelle convention de coordination entre la police nationale et la police municipale a été signée le vendredi 15 mars 2019 entre le Préfet de l'Essonne et le maire, Grégoire de Lasteyrie. Celle-ci conforte le partenariat dans le cadre de la police de sécurité au quotidien.

Embellissement de la Ville

Parce que vivre dans une ville agréable passe aussi par l'embellissement de son cadre de vie, Palaiseau engage une véritable mise en beauté qui s'échelonnera sur plusieurs années. Entrées de la ville et des quartiers, gares, places, parcs, squares et espaces naturels, parkings, alignements d'arbres, éclairage et mise en lumière, mobilier urbain, l'espace public a été passé au crible, analysé et décrypté pour définir un plan d'actions.

 

En 2019, le budget voiries a été doublé. Ce qui permettra notamment d’intervenir sur deux fois plus de rues.

  • la route de Vilaine,
  • la rue Saint-Geneviève,
  • la rue Gutenberg, la rue Duclos,
  • la rue de Fourcherolles, la rue François Coppée,
  • le carrefour de la rue des Marnières,
  • le chemin de la Hunière
  • la rue César Franck sont notamment concernés.

Une jolie rue, c'est aussi une rue fleurie et arborée : les entrées de la Ville seront végétalisées, notamment la rue des Marnières, la rue Gutenberg et le carrefour entre la rue de Paris et la rue Lazare-Hoche. Plusieurs opérations de plantation d’arbres sont prévues dans chaque quartier de la ville…
L'embellissement passera aussi par un nouveau mobilier urbain et une nouvelle signalétique.

Palaiseau 2030

L'avenir de Palaiseau s'écrit avec ses habitants grâce à "Palaiseau 2030", une démarche innovante et originale lancée en septembre 2018. Les Palaisiens ont apporté près de 2500 contributions et ont partagé leurs idées dans un esprit participatif. A travers différents évènements, des ateliers ludiques, des rencontres avec des experts, des confrontations de conceptions ... se sont formalisées des finalités concrètes. Le samedi 30 mars viendra le temps de la restitution et de présentation des grands défis de demain.

Création d'une Réserve communale de sécurité civile

Créée en 2019, la réserve communale de sécurité civile permet aux Palaisiens qui veulent se sentir utiles d'intervenir avec les services de la ville en cas de situations graves : canicule, épisode neigeux et inondations… Les volontaires apporteront un soutien logistique aux services techniques ou des missions de prévention et d’information auprès du grand public, et notamment de ceux qui ont besoin d’aide…

Ce nouveau dispositif d'intérêt général est un véritable atout pour Palaiseau.

Pour vous porter volontaire : reserve.communale@mairie-palaiseau.fr

 

La transparence pour l'attribution des logements sociaux et des places en crèches

Autre mesure phare mise en place en 2019 : le scoring, pour plus d'équité et de transparence dans l’attribution des places en crèches, tout comme cela avait été instauré pour les logements sociaux en 2016. Ce système a d'ailleurs depuis fait ses preuves en permettant aux personnes qui en ont le plus besoin d'avoir une meilleure opportunité d'obtenir un logement.