Le Li-Fi

Les informations tombent du ciel ! L’éco-quartier Camille Claudel est un quartier pilote des services de communication utilisant le signal lumineux.

Et la lumière fit !

De la gestion du chantier, en passant par la construction des bâtiments et jusqu’à leur fonctionnement, l’écoquartier Camille Claudel a fait le pari de la haute qualité environnementale. Le réseau d’éclairage public n’échappe pas à la règle, et les 77 lampadaires du quartier fonctionnent avec des diodes (Led) à ultra basse consommation. Ces lampadaires sont tous équipés de routeurs Li-Fi (light fidelity), une technologie qui veut révolutionner le mode de transmission de l’information.

Avec Li-Fi j'ai un succès fou !

Utiliser l'éclairage pour transmettre des informations : voilà le principe de la technologie Lifi. Les diodes peuvent s'allumer et s'éteindre plusieurs milliers de fois par seconde, à des fréquences non visibles par l'œil humain. Cela permet de transférer tous types de données par le signal lumineux avec un débit considérable (jusqu'à 224 gigabits de données par seconde en laboratoire). Les constructeurs de smartphone travaille sur des téléphones compatibles avec le Lifi. Pour l'instant, il faut s'équiper d'un dongle pour capter l'onde lumineuse.

Les Palaisiens sont équipés

Les habitants de l’éco-quartier Camille Claudel ont pu et peuvent récupérer à la conciergerie O2 (située au cœur du quartier) des dongles Li-FI à brancher sur la prise jack de leur smartphone. Associer à une application compatible IOS et Androïd, ce dispositif permet au téléphone de capter le signal lumineux. Ensuite, rendez-vous sous les lampadaires du quartier pour surfer !