Espace Naturel Sensible

La berge palaisienne de l’Yvette est un Espace Naturelle Sensible (ENS) que la ville développe et protège.

La berge palaisienne de l’Yvette, qui s’étend du Bois de Foucherolles au Moulin de la Planche sur environ 1 km de rives et 7 hectares de surface, est classée « Espace Naturel Sensible ». Un récent programme d’aménagement a redonné à la nature sa liberté d’expression. Un effort particulier est apporté, afin de favoriser le développement de la flore et de la faune de notre patrimoine régional.

Ainsi rendu au Palaisien, l’Espace Naturel Sensible se veut à la fois récréatif et pédagogique.
Tout est réuni pour des promenades bucoliques réussies : sentiers piétons, piste cyclables, panneaux d’informations, bancs et, afin de respecter ce beau lieu… des corbeilles.

4 milieux distincts

Le temps d’une simple promenade on traverse ici un écosystème riche partagé en quatre milieux naturels distincts : la rivière et sa berge, les sources, les prairies et les bois.

  • La rivière

Sur un kilomètre, les berges alternes plats et dénivelés en pente douce : des conditions favorables à la reproduction des plantes aquatiques, des poissons, des oiseaux (rousserolle effarvatte, col vert…), des batraciens, des libellules… Cet aménagement contribue aussi à la prévention des crues.

  • Les sources

Côté chemin d’exploitation, une zone humide boisée est alimentée par des sources. Un éclaircissement a été nécessaire pour favoriser la reproduction végétale et animale. Canards, poules d’eau et hérons fréquentent les lieux, qu’un ponton permet d’explorer de plus près.

  • Les prairies

Une grande clairière, composée de prairies naturelles, compte de nombreuses espèces florales sauvages ainsi qu’un verger. Les promeneurs peuvent y reconnaitre des noyers, des nèfles, du cassis ou des cormes. Le fauchage tardif de ses jachères fleuries de mellifères endémiques favorise la biodiversité en laissant le temps aux plantes, insectes et aux animaux d’accomplir leur cycle biologique. Seule une prairie engazonnée est tondue régulièrement afin d’offrir un espace de jeu et de piquenique.

  • Les bois

Le bois de Fourcherolles et l’espace boisé de la zone humide sont peuplés de chênes, hêtres, platanes, saules… Laisser volontairement par endroit, des tas de bois abritent toutes sortes d’insectes xylophages qui régalent leurs prédateurs ailés ou à pattes. Arômes et saut de Salomon prolifère dans le sous-bois.

Partenaire étroit de la ville, le SIAHVY (Syndicat Intercommunal pour l'Aménagement Hydraulique de la Vallée de l'Yvette) intervient sur l’Yvette et ses berges afin d’en améliorer la qualité. Le champ d’action est vaste : restauration écologique des berges, préservation restauration des zones humides, gestion des inondations, entretiens raisonnés des milieux naturels, lutte contre les espèces invasives, lutte contre les pollutions, surveillance de la qualité de l’eau…