Expressions politiques

Retrouvez ici les tribunes d'expressions des différents groupes politiques présents au Conseil Municipal.

L’aménagement du plateau de Saclay échappe au pouvoir du Maire.

C’est d’ailleurs toute la philosophie des Opérations d’Intérêt National : l’État estime que l’intérêt général prévaut et prend la main sur un secteur, avec un projet précis, dessaisissant les autorités locales. On peut le déplorer, mais dire le contraire n’est pas dire la vérité.

Sur le plateau la Société du Grand Paris, mandatée par l’État pour réaliser la ligne 18, effectue les premiers travaux sur le futur tracé. Nous ne pouvons que nous en réjouir, parce que si les travaux ont effectivement débuté en 2019, cela signifie que le calendrier d’une mise en service en 2026 est pour le moment respecté.

Qu’en est-il de la 2è gare sur Palaiseau, celle du Quartier Camille Claudel (QCC) ? Aujourd’hui, la loi permet le principe de l’ajout de gare dans le projet, premier point éclairci. Ensuite, les financements existent, deuxième point résolu. Techniquement, cette gare est maintenant réalisable puisque le calcul de déclivité autorise un replat aux alentours de QCC, troisième préalable levé. Enfin, il faut attendre le feu vert du ministère des Transports. Gageons que
l’État soit attentif aux arguments développés par nos élus locaux.

Hervé Paillet, Palaiseau A Venir

0787374777 - www.palaiseauavenir.org

“Mon beau panneau, roi des panneaux”…

Les nouveaux panneaux et colonnes publicitaires ont fleuri en cette fin d’année à Palaiseau, inondant la ville d’incitations toujours plus nombreuses à consommer sans compter.

Leur implantation, invasive au point de gêner parfois la circulation sur les trottoirs, ou la visibilité des piétons par les automobilistes, n’a fait l’objet d’aucune concertation. Les Palaisiennes et Palaisiens qui se sont prêtés au jeu de la démocratie participative pour élaborer certains aménagements, comme celui du carrefour des Francs-Tireurs et Partisans, ont même eu la désagréable surprise de les voir apparaître sans avoir jamais figuré dans le projet !

Cette invasion publicitaire s’accompagne d’un recul des dispositifs d’information et de participation citoyenne : les panneaux d’expression libre, qui ont été démontés, sont aujourd’hui plus petits, moins nombreux et soigneusement cachés.

Pollution du paysage urbain et atteinte à la liberté d’expression marquent une bien triste fin d’année 2019. C’est avec foi dans un avenir plus vertueux que nous vous souhaitons chaleureusement de joyeuses fêtes et une bonne nouvelle année !

Vos élus : Yves Marignac (Président), Gilles Caradec, Anick Mellina, Matthieu Pasquio contact@palaiseaupassionnement.f

 

Il n’y a plus de panneaux d’expression libre, ou si peu...

...Il nous reste la poésie :

C'est la chaude loi des hommes
Du raisin ils font du vin
Du charbon ils font du feu
Des baisers ils font des hommes

C'est la douce loi des hommes
Se garder intact malgré
Les guerres et la misère
Malgré les dangers de mort

C'est la douce loi des hommes
De changer l'eau en lumière
Le rêve en réalité
Et les ennemis en frères

Une loi vielle et nouvelle
Qui va se perfectionnant
Du fond du cœur de l'enfant
Jusqu'à la raison suprême.

Paul Eluard, Bonne justice

… et à vous souhaiter une belle nouvelle année poétique et politique !

Frédérique Dumont, Michel Rouyer, Philippe Radix

contact@palaiseauterrrecitoyenne.fr,
www.palaiseauterrecitoyenne.org

 

Texte non parvenu (Article 7.2 D du règlement intérieur du conseil municipal)

Un Règlement Local de Publicité (RLP) à 2 vitesses :

Palaiseau se voit doter depuis quelques semaines d’un mobilier urbain à vocation publicitaire. La nouvelle politique de la ville serait donc d’envahir le paysage urbain par cette nouvelle pollution visuelle. Étrange ! À l’heure où toutes les villes tendent à la diminuer, Palaiseau est à contre-courant ? Ces nouveaux panneaux participent à la promotion du commerce industrialisé et à la mondialisation. Que devient la promotion de nos commerces de proximité et de nos artisans ? Un contrat passé avec un grand nom de la publicité finira-t-il d’achever notre tissu artisanal local ?

Eric HOUET

contact@palaiseauensemble.fr