Actualité

Disparition de Jacques Allain

Un grand Palaisien vient de nous quitter. Jacques Allain, maire de la ville de Palaiseau de 1995 à 2001, est décédé le 20 avril. Un cahier de condoléances est ouvert à l'accueil de l'Hôtel de Ville.

Publié le

Disparition de Jacques Allain

Quelques mois après Robert Vizet et quelques jours seulement après Daniel Mantzer, ancien Conseiller municipal délégué à la sécurité civile, un grand Palaisien nous quitte à son tour.
Jacques Allain, Maire de Palaiseau de 1995 à 2001, est décédé le 20 avril dernier, à l’âge de 86 ans. Son engagement et son attachement indéfectibles pour la Ville auront marqué son histoire.
Fils d’un sous-officier de gendarmerie, Jacques Allain est né le 1er mai 1932 à Porto-Vecchio en Corse.
Après des études supérieures au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), il entre en 1955 au CEA (Centre d’Études Atomiques) comme technicien principal.
C’est en 1969 qu’il s’installe à Palaiseau, sur le Plateau. Très vite son attachement pour la Ville se traduit par son engagement politique avec la création de l’association « Union pour Palaiseau » qui regroupait les forces du centre et de droite.
Tous ses anciens collègues s’accordent sur la même vision d’un homme de convictions et de dialogues qui a su rester droit, honnête et sincère.

Un engagement sans faille

Signe du destin ? Jacques Allain aimait à le croire, quand un soir de second tour des élections municipales, un 18 juin 1995, jour de l’Appel du Général De Gaulle, son groupe politique Union pour Palaiseau est élu à la tête de la Mairie. « Nous héritions d’une Ville au bord de la banqueroute. Les finances étaient extrêmement difficiles. Notre principale priorité fut alors de désendetter la commune. », relèvent nos anciens élus.
Malgré une faible marge de manœuvres, Jacques Allain et son équipe parviennent à financer certains investissements comme la construction des gymnases David Douillet et Cabrol, les marchés couverts des quartiers Lozère et du Pileu, l'acquisition du site de la Batterie de la Pointe…

 

L’ensemble de l’équipe municipale, ses anciens collaborateurs ainsi que le personnel municipal s’associent au chagrin de sa famille et de ses proches et leur présentent leurs sincères condoléances.

Un cahier de condoléances est ouvert à l'accueil de l'Hôtel de Ville. Un hommage sera prochainement organisé par la Ville de Palaiseau.