COVID-19

Port du masque obligatoire

Sur décision du préfet, le port du masque devient obligatoire aux abords des gares et des établissements scolaires, dès lundi 31 août, 8h.

Publié le

Port du masque obligatoire 

Aux abords des gares et des écoles

Dans le cadre de la crise sanitaire et sur décision du Préfet, le port du masque est obligatoire, pour les personnes de 11 ans et plus depuis le lundi 31 août, dans un rayon :

  • de 200 mètres aux abords des gares ;
  • de 50 mètres aux abords des écoles, établissements scolaires et d'enseignement supérieur, durant les jours d’ouverture et aux heures d’entrée et de sortie.

Sur les évènements de plein air également : marchés, vide-greniers et le Village des associations…

Cette mesure complète l’obligation du port du masque dans l’ensemble des espaces clos accueillant du public, des salles de spectacle, des transports en commun…

Il appartient à chacun de respecter cette mesure préventive essentielle à la santé de tous. L’infraction à ces mesures peut faire l’objet d’une amende forfaitaire de 135 € pouvant être majorée en cas de récidive.

Outre le port du masque, l’ensemble des gestes barrières doivent continuer à être respectés en tous lieux. 

À savoir : l’obligation du port du masque ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation.

Pour consulter l’arrêté préfectoral n°2020 –PREF-DCSIPC-BDPC-n°1023 du 27 août 2020

*Le port du masque grand public était déjà obligatoire, parfois avec des règles spécifiques à certaines activités, dans les établissements recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes (fixées par l’arrêté du 25 juin 1980) :

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas,
  • Restaurants et débits de boissons,
  • Hôtels et pensions de famille,
  • Salles de jeux,
  • Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement,
  • Bibliothèques, centres de documentation,
  • Établissements de culte,
  • Établissements sportifs couverts,
  • Musées,
  • Établissements de plein air,
  • Chapiteaux, tentes et structures,
  • Hôtels-restaurants d’altitude,
  • Établissements flottants,
  • Refuges de montagne.
  • Les gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.

À compter de lundi 20 juillet 2020, se sont ajoutées les catégories suivantes :

  • Magasins de vente et centres commerciaux,
  • Administrations et banques,
  • Les marchés couverts ont également été ajoutés.

Dans les autres catégories d’établissements, il peut être rendu obligatoire par l’exploitant.

À compter de mardi 18 août 2020, se sont ajoutées les catégories suivantes :

  • Les marchés de plein-air,
  • Les brocantes et vide-greniers,
  • Lors de tous les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.

Un écriteau « Ici, le port du masque est obligatoire » est mis à disposition pour téléchargement sur le site du gouvernement et du ministère des Solidarités et de la Santé. Chaque responsable d’établissement pourra l’apposer sur la devanture de son établissement.

Dès l’entrée en vigueur du décret, ce dernier conditionne l’accès à son établissement au port du masque. Le non-respect de cette mesure pourrait être susceptible, comme c’est le cas dans les autres lieux où le port du masque est obligatoire comme les transports, d’une contravention de 4ème classe.

Plus d'infos sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.