Prévention, Sécurité

Un commissaire à votre écoute

La Police nationale vient à votre rencontre à la Maison de la tranquillité et de la sécurité publiques lors de permanences.

Publié le

Permanences à la Maison de la Tranquillité

À partir du 10 novembre, la Police nationale assurera des permanences, deux fois par mois, au sein de la Maison de la tranquillité et de la sécurité publiques. Fixés tous les 2ème mardis et tous les 4ème mercredis du mois de 18h à 19h30, ces rendez-vous seront honorés par le commissaire divisionnaire Boudault ou la commissaire Delphine Charlet.

Trois questions à Thomas Boudault, Commissaire divisionnaire de Palaiseau :

  • Comment est venue l’idée de ce nouveau rendez-vous ?

T.B. : Conjointement avec le Maire de Palaiseau, Grégoire de Lasteyrie, nous souhaitions que la population palaisienne puisse être en contact avec la Police nationale, hors les murs du commissariat. La Maison de la tranquillité et de la sécurité publiques est l’écrin parfait pour ces rencontres.

  • Qui assurera les permanences ?

T.B. : Ce sera le plus souvent moi, ou en cas d’indisponibilité, la commissaire Delphine Charlet. Et comme cela se passe en partenariat avec la Ville, un élu sera également présent, le plus souvent, Jean-Pierre Madika, adjoint délégué à la sécurité.

  • Quel pourra en être le contenu ?

T.B. : Les Palaisiens pourront venir nous consulter, qu’il s’agisse d’une situation infractionnelle ou non. Il s’agira aussi d’échanger sur les sujets qui les préoccupent, le sentiment d’insécurité… Nous serons à l’écoute, porteurs de conseil et de la bonne orientation, par exemple vers la psychologue d’aide aux victimes. 

La première permanence se tiendra donc le mardi 10 novembre à la Maison de la tranquillité et de la sécurité publiques, au 14 rue de la Gare.