Le

à

Maison des Associations et de la Vie locale
3 bis rue du Mont
91120 Palaiseau

Hommage

Dénomination de la Maison des Associations Jean-Marie Bruneau

Le mercredi 10 juillet à 18h, la Maison des Associations sera baptisée du nom de Jean-Marie Bruneau, suite à son décès le 20 mars dernier à Palaiseau. Un hommage lui sera rendu à cette occasion. Rendez-vous au 3 bis rue du Mont.

Pour rendre hommage à Jean-Marie Bruneau, Palaisien décédé le 20 mars dernier, le Conseil municipal a adopté une délibération pour baptiser la Maison des Association de son nom. La population est invitée à assister à l'hommage qui lui sera rendu à cette occasion, le mercredi 10 juillet à 18h, au 3 bis rue du Mont.

« La plus grande richesse est d’être utile aux autres en partageant les fruits de sa réussite », tel était son credo. Le fondateur du Groupe éponyme, Jean-Marie Bruneau s’est éteint le 20 mars 2019 à l’âge de 88 ans à Palaiseau.

Du simple employé de l’entreprise multinationale aux personnalités publiques qui l’auront connu, tous témoignent des qualités humaines d’un homme exceptionnel, un Palaisien au grand cœur. Apprécié pour sa gentillesse, sa générosité et sa simplicité, Jean-Marie Bruneau était de ces chefs d’entreprise qui sont un exemple pour tous, de par son parcours atypique. Autodidacte, il commença à l’âge de 23 ans par vendre des classeurs à stencils en démarchant les bureaux parisiens à vélo. Un empire bâti « par la force de son travail », souligne Nicolas Potier, Président Directeur Général du Groupe Bruneau, et d’ajouter, « Présent dans cinq pays européens avec près de 800 collaborateurs, le Groupe poursuit son essor et garde dans ses gênes les valeurs de bienveillance, d’excellence et d’engagement envers ses clients portées par Jean-Marie Bruneau ».

Touché par la disparition de cet illustre Palaisien, le Maire, Grégoire de Lasteyrie, a partagé son émotion en rappelant combien « c’était un homme libre, authentique, discret aussi, qui incarnait la solidarité dans chacune de ses actions. La fondation JM Bruneau qu’il avait créée au début des années 1990 était à son image. Elle était là pour aider les plus fragiles. Une manière, comme il le disait lui-même, de rendre un peu de ce qu’il avait reçu. Il restera dans notre souvenir comme l’une des très belles figures de notre Ville ». Une figure dont la mémoire et le nom seront désormais indissociables de l’histoire de la Ville.

À sa femme, à ses fils, à sa famille, et aux salariés du groupe Bruneau, l’ensemble du Conseil municipal aux côtés du personnel communal et de la population palaisienne, adressent leurs plus sincères condoléances.