Le

à

Théâtre de la Passerelle
16 avenue de la République
91120 Palaiseau

Culture

Scène ouverte slam avec Loubaki & Scor-P

La poésie est encore à l’honneur le samedi 8 juin dès 19h : elle vous ouvre un espace d’expression sur la scène du Théâtre de la Passerelle ! Le moment est venu de sortir vos textes et autres poèmes pour les partager. Entrée libre, ouvert à tous les âges.

Public: Tout public

Après Paul B. (Massy) le mois dernier, et dans le cadre du CLÉA (Contrat local d'éducation artistique), Loubaki et Scor-P vous accueillent à Palaiseau pour performer ; sans instruments, juste avec la voix, venez révéler la musicalité des mots, vous exprimer, déclamer, slamer vos idées !


En ouverture et en clôture de cette scène ouverte, vous découvrirez trois projets artistiques qui mettent les mots et la musique au cœur de leur création : Kiss Sainte-Rose, L’Azraël et le projet musical Parenthèse.

Entrée libre, pour toutes et tous (un poème déclamé, un verre offert)
Accès RER B : arrêt Palaiseau puis 15 min à pieds
Inscriptions : sur place à 18h30 pour un début de soirée à 19h

Déroulement de la soirée

  • 19h00 : Kiss Saint-Rose
  • 19h20 : L’AzraëL
  • 19h40 : Début de la scène slam
  • 20h40 : PARENTHÈSE (par Loubaki et Scor-P accompagnés de la pianiste Marilou Nezeys)


Kiss Sainte-Rose (aussi connu comme Serval Pikty) est un rappeur qui porte les mots en passion. Bien connu des puristes du rap pour ses nombreuses victoires lors de battles et autres joutes oratoires hip-hop au style détonant, Kiss Sainte-Rose partage ses plus beaux messages à toute personne qui prête l’oreille. Les battements de cœur deviennent rythme parfait pour poser ses mots, et les scènes slam, un terrain de jeu pour prolonger l’expérience.

L'AzraëL est un rappeur et un slameur, artisan de la plume et du flow, comme il aime à se définir. Actif « depuis qu'il a senti qu'il avait des choses à dire » il pratique le vers auprès de collectif KIDIKWA et il anime depuis de nombreuses années la traditionnelle scène slam du lundi SLAM au Babel (anciennement au Downtown) avec son compère Madatao.
 

Parcours des artistes


Évoluant dans les univers du slam et du hip-hop, Loubaki et Scor-P sont des poètes qui arpentent le bitume fleurissant des villes et des vies, en y mettant leur touche de vers.

Avec le projet Parenthèse, ils livrent un hip-hop aux inspirations multiples, jazz ou classique, accentué par le talent de la pianiste Marilou Nézeys, Tantôt intimiste, tantôt survolté, Loubaki et Scor-P livre un spectacle abordant des thèmes universels, engagés (comme ceux de l’environnement) mais aussi des thématiques plus personnelle ou chacun peut logiquement se retrouver.

La poésie, la scène et… l’éloquence !

Poussés par leur mentor Grand Corps Malade, c’est en 2005 que Scor-P et Loubaki expérimentent leurs premières scènes slam. Le slam français connaît alors son « âge d’or », porté par le succès rapide de l’album « Midi 20 », de Grand Corps Malade en 2006.
Évoquant grandement l’univers du slam dans ce projet musical, Grand Corps Malade suscite un vif intérêt du grand public pour le slam, ses scènes ouvertes, ses tournois ainsi que ses nombreux activistes, hommes et femmes qui participent à cette performance poétique. Loubaki et Scor-P fondent le collectif « Dionysia Arts » en 2006.

Forts d’une notoriété acquise dans le slam, Loubaki et Scor-P veulent aller plus loin. Ils mettent en place des projets a capella ou musicaux variés avec pour point de départ, l’écriture de poésie. L’ambition est toujours de partir du mot pour mettre en exergue toute son ampleur et le faire évoluer dans de multiples formes (poème, chanson, roman, théâtre ou scénario).