Personnalité

Christophe Mangelle

CRÉATEUR DU MOOK LFC, LA FRINGALE CULTURELLE

Je voulais créer une revue prestige avec un vrai travail de fond.

Publié le

Palaisien de cœur, vous l’avez peut-être connu derrière le comptoir du vidéoclub Videoland, il y a plus de 20 ans, devenu depuis peu résident de cette ville à laquelle il est resté attaché, Christophe Mangelle, auteur et journaliste, vient de lancer le mook LFC, alias La Fringale Culturelle. 108 pages gourmandes d’interviews et de photos inédites d’artistes connus ou méconnus, à savourer sans modération !

Des VHS à LFC

Il est loin le temps où Christophe, du haut de ses 18 ans, proposait à la location aux Palaisiens les fameuses VHS ou les tout-nouveaux DVD pour les plus chanceux, au vidéoclub Videoland. Il en sourit encore en y repensant. Un temps lointain et court à la fois, comme le paradoxe d’une vie qui peut défiler vite, sembler vous échapper quand la maladie survient. Une parenthèse de huit ans pour Christophe, et un long combat contre le cancer d’où sortira un livre autobiographique « Tellement peur ! ». De cette épreuve, il en parle aujourd’hui pudiquement comme un moteur qui le porte vers de nouveaux projets. C’est d’ailleurs avec la création du site Internet La Fringale Culturelle, il y a 11 ans, qu’il prendra un nouveau départ.

Parmi les premiers webzines à proposer des interviews vidéos d’artistes, il y fait notamment la rencontre du réalisateur et romancier, Éric-Emmanuel Schmitt qui l’engage pour gérer toute la communication digitale du Théâtre-Rive-Gauche durant quatre années. Puis il reprend son envol avec de nouvelles idées en tête, dont une qui saurait satisfaire son « appétit », la version papier de La Fringale Culturelle.

Retour aux sources

« J’ai travaillé de 18 à 28 ans à Palaiseau sans y vivre, mais j’ai tellement adoré les gens, le cadre, et noué de nombreuses relations que je n’ai pas hésité un seul instant quand on a trouvé l’opportunité de pouvoir s’installer ici, en septembre dernier », raconte Christophe. Un retour aux sources qui coïncide avec la naissance de son projet.

Comme un casting trois étoiles, le nouveau mook La Fringale Culturelle annonce une série d’entretiens tous plus alléchants les uns que les autres, pour son tout premier numéro sorti le 10 avril dernier. Dans le sillage de la comédienne Isabelle Carré en couverture, d’autres personnalités comme Roseline Bachelot, Philippe Besson, Éric Antoine, Jean-Louis Servan-Schreiber, Jérémy Ferrari, Alice Merton et consorts… ajoutent au prestige du premier né.

Mais c’est quoi au juste un mook ? Au-delà d’un nom qui claque comme un cocktail tonic, c’est une revue très tendance, un mixte entre le magazine et le book (livre). Une formule travaillée et soignée qui convenait parfaitement à Christophe Mangelle : « Je voulais créer une revue prestige avec un vrai travail de fond. »

Passage en revue

Toutes les interviews sont en effet systématiquement le fruit d’une rencontre avec l’artiste suivie d’une séance photo. « Ces photos-là sont inédites, vous ne les verrez nulle part ailleurs », souligne Christophe sur le soin apporté à l’iconographie. La qualité de ce magazine tient aussi à la richesse des sujets, à la capacité d’obtenir l’interview de célébrités.

Mais c’est aussi la reconnaissance d’un milieu artistique conquis par l’originalité de la ligne éditoriale, à contre-courant d’une presse trop souvent fondée sur une information courte, rapide, source de fake news. Le parti pris de LFC, c’est de faire du « slow-journalisme », entendez : prendre le temps de traiter en profondeur chaque sujet, chaque reportage. La force de ce bimestriel, réalisé par une petite équipe composée de quatre rédacteurs, un maquettiste, lui aussi Palaisien, Philippe Hofstetter, et de photographes professionnels, « c’est aussi sa diversité, sa pluridisciplinarité. On peut lire des interviews d’artistes de divers horizons : cinéma, musique, littérature, théâtre, série TV… ». Une petite fringale de culture ? Prenez le temps de « mookiner »…

« C’est le résultat d’un travail de dix ans sur le site Internet La Fringale Culturelle où peu à peu un réseau s’est tissé. On est suivi par 14 000 personnes sur Facebook, plus de 6 000 sur Twitter et plus de 4 000 sur Instagram ».

 

Comment se procurer le mook LFC ?

Tiré à 1500 exemplaires, il est disponible au numéro ou par abonnement sur le site Internet : www.lafringaleculturelle.fr, mais aussi sur les points de vente suivants : « La Fée café », « In vino vivo » et « La librairie La Fontaine aux livres ».