Nuisances aériennes

Afin de préserver le cadre de vie palaisien, la Ville mène une politique volontariste contre le bruit généré par les nuisances sonores aériennes, en veillant au respect de la réglementation en vigueur.

Une démarche volontaire contre le bruit

De récents relevés effectués par Bruitparif (fin 2018) ont permis de montrer que le niveau de nuisances sonores lié au trafic aérien est conforme à la règlementation à l’intérieur de la zone délimité par le Plan de gêne sonore (PGS).
Par contre, des zones non-comprises dans le PGS subissent des nuisances sonores supérieures aux seuils de recommandation fixés par l’organisation mondiale de la santé (OMS). La ville va donc entreprendre une démarche volontariste, dans la limite de ses compétences, pour améliorer la situation : adhésion à l’association DRAPO, signature de la charte contre les nuisances aériennes... afin de mutualiser les actions palaisiennes avec celles des autres riverains d'ADP et essayer d’obtenir soit une révision du PGS, soit des aides aux riverains concernés.