Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD)

En créant son Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) en décembre 2016, la Ville s’est offert un cadre pratique pour améliorer la coordination de sa politique de sécurité publique et de prévention de la délinquance.

Des actions coordonnées pour enrayer la délinquance

La sécurité des citoyens et la tranquillité publique ne peuvent être assurées de façon durable sans une action collective coordonnée des différents acteurs de la sécurité et de la prévention. Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) est la boîte à outils qui favorise les échanges d’informations entre tous ces acteurs et permet de concrétiser ce travail collégial par des actions sur le terrain.

Qui participe ?

Le CLSPD réunit la Police nationale, la Police municipale, la Gendarmerie nationale, des représentants de la justice et des services de l’Etat, la communauté d’agglomération Paris-Saclay, la Maison des solidarités, l’Education nationale, les bailleurs sociaux, les amicales de locataires et de copropriétés, les associations de commerçants et les associations spécialisées. Ensemble et chacun à son niveau, tous ces acteurs participent à l’élaboration de la politique de sécurité publique de la ville. Le maire préside le CLSPD, accompagné dans cette tâche par Jean-Pierre Madika, adjoint à la sécurité et Mériem Gafsi, conseillère municipale déléguée à la prévention.

Trois axes

Des axes de travail prioritaires ont été déterminés :

  • La tranquillité publique
  • Les jeunes exposés à la délinquance
  • Les violences faites aux femmes, violences intrafamiliales et assistance aux victimes

Des groupes de travail agissent sur chacun de ses axes. Les membres du CLSPD sont répartis dans les groupes, chacun pouvant s’investir dans plusieurs à la fois. Une feuille de route a ainsi pu être établie, définissant les actions à mener, à cours, moyens et long termes. De nombreuses actions ont déjà été mises en place.

Le CLSPD en action

De la volonté municipale et du travail des commissions du CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance) émanent de nombreuses actions concrètes : appel à la vigilance, sensibilisation des jeunes, mobilisation contre les préjugés, soutien moral… En voici quelques exemples.

La tranquillité publique

L’Opération tranquillité vacances permet aux habitants et aux commerçants de bénéficier durant leur absence, sur simple inscription par téléphone ou par courriel, de passages fréquents de briagdes de la police municipale ou nationale, à leur domicile ou à leur boutique.
Mis en place à l’origine lors des vacances scolaires, ce dispositif viable grâce à la bonne coordination des polices nationale et municipale, est désormais opérationnel toute l’année.

La participation citoyenne

Associer les Palaisiens à la protection de leur quartier : c’est tout l’enjeu de la démarche de prévention par « participation citoyenne ». Elle invite les habitants à une vigilance citoyenne. Des habitants se sont déjà portés volontaires pour être référents et transmettre aux forces de police, les faits inhabituels repérés dans leur quartier ou dans leur rue, par eux ou leurs voisins. En retour, la police nationale prévient les référents des situations particulières : recrudescence de cambiolages, vols par fausse identité…

Inscription : Police municipale
8 avenue des Alliées - 06 82 80 26 38 ou 01 69 31 51 96
policemunicipale2@mairie-palaiseau.fr

Des mesures de prévention

Prévention de la récidive

En lien avec le service pénitentiaire d’insertion et de probation, la Ville accueille des personnes dans l'obligation de réaliser un Travail d’intérêt général (TIG).
Dans le cadre de la prévention de la récidive, la Ville soutient ce type de mesures en lien avec la Protection judiciaire de la jeunesse, le SPIP (Service pénitentiaire d'insertion et de probation) et les associations de prévention.
La Ville accueille également des TNR (Travaux non rémunérés), des mesures de réparation pénale.

Rappel à l’ordre

Dans le cadre de son pouvoir de police et de ses compétences en matière de prévention de la délinquance, le maire Grégoire de Lasteyrie reçoit pour un rappel à la loi, en compagnie du commissaire divisionnaire Vallence, les mineurs auteurs de faits susceptibles de porter atteinte au bon ordre dans la commune.
En agissant sur les comportements individuels, le plus en amont possible, le maire tente ainsi de mettre un terme à des faits qui, s’ils ne constituent pas des crimes ou des délits, peuvent y conduire.

Violences faites aux femmes, intrafamiliales et assistance aux victimes

Mobilisation pour l’élimination des violences à l’égard des femmes

Chaque année, Palaiseau se mobilise à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Des événements sont organisés régulièrement (débats, ciné, expo, rencontres...) pour sensibiliser tous les publics.